Talents d’ici ou le commerce de proximité réinventé dans le Cantal

Talents d’ici est un magasin associant produits alimentaires et artisanat qui a ouvert le 17 octobre à Massiac dans le Cantal. Deux anciens restaurateurs sont à l’origine de ce projet où l’on retrouve consommateurs et producteurs. Le point de la rédaction.

Un exemple de commerce de proximité réinventé

La boutique est une sorte d’Ovni commercial où l’on retrouve à la fois les consommateurs, les salariés et les producteurs. Dès la moitié du mois d’octobre, elle est devenue une SCIC ou alors société coopérative d’intérêt collectif dans le but d’aboutir à une meilleure transformation des revenus en emplois effectifs. À Massiac dans le Cantal, vous la trouverez au niveau de la sortie de l’autoroute A 75.

La valorisation des approvisionnements locaux

L’auberge a marqué son implication sur de nombreux points en limitant ses sources d’approvisionnement aux producteurs locaux. De la sorte, la rencontre des acteurs gastronomiques et artisanaux intervenant dans le développement du patrimoine naturel a été un des facteurs de croissance de l’activité. L’auberge a gagné en crédibilité et s’est retrouvée fréquemment citée en matière de tourisme par les maillons forts du secteur associatif. C’est ce que révèle Jacques qui ajoute également que la boutique est tombée à pic puisque la communauté des communes de Massiac avait pour ambition de mettre en valeur les productions locales du point de vue agricole.

La richesse du territoire

En quête d’un commerce de proximité réinventé, le couple qui s’était récemment délesté de ses chambres d’hôtes n’a pas tardé à s’approprier le potentiel du territoire. Dans le but d’apporter une certaine valorisation aux producteurs et aux divers talents de la région, ils ont monté le projet qu’ils ont proposé à la com’com. Il a fallu ensuite séduire les producteurs afin que ces derniers s’associent à l’idée, ce qui n’était pas donné puisque ces derniers doutaient de la fiabilité de l’idée et de sa rentabilité. Mais les deux salariés ont tenu bon et le projet des Ducatillon fondé sur la solidarité est parvenu à gagner en son sein une dizaine d’artisans et de producteurs. Débuté en avril 2016, le lancement aura finalement lieu le 17 octobre 2018.

Le point de vue de certains producteurs

Aujourd’hui, aucun ne regrette d’avoir fait confiance au projet. Mathieu Chessel qui est producteur de Salers à Allanche et de saint-nectaire est fier de la zone stratégique qu’ils occupent, leur permettant d’avoir de la clientèle touristique. Mais également, du processus de commercialisation qui est parmi les plus aboutis. Nicolas Roux et Géraldine Caulus, apiculteurs au niveau de Saint-Poncy complètent que Catherine et Jacques en créant leur emploi ont contribué à l’essor des petits producteurs comme eux, ce qui donne lieu à une démarche empreinte d’humanité où les gens importent les uns pour les autres.

 

Au vu de l’engouement généré par Talents d’ici, Jacques et Catherine Ducatillon comptent réaliser un driver fermier au cours du premier trimestre de l’année en cours. L’avantage sera les commandes en ligne et la possibilité pour les clients de prendre leur commande sur place. En effet, avec onze artisans fondateurs et producteurs, vous retrouvez dans la boutique les articles de 42 dépôts vendeurs différents. Le bâtiment qui les abrite est situé à l’entrée même de Massiac dans un bâtiment fait par M. Paulhan, anciennement président de la chambre des métiers du Cantal.

Voir leur site Internet : https://talents-dici.com/